Mots clés de l'année 2020 et Covid-19

Année 2020 et Covid-19 : Quelle relation entre les 2 ?

L’année 2020 est une année universelle 4 (2+0+2+0). Quelle est l’approche symbolique du nombre 4 en numérologie et le lien avec cette épidémie ? Le 4 représente le lien à la sécurité intérieure et extérieure.

Je vous propose d’étudier de plus près, à travers cet article et d’autres à paraître, les mots clés associés à l’année universelle 4 qu’est le millésime 2020, leur influence sur notre quotidien, notre rapport à nous-mêmes et aux autres et l’incidence de l’épidémie sur nos comportements.

1er mot-clé : La sécurité intérieure

Comment vous sentez-vous ? Vous sentez-vous solide ?

Est-ce agréable? Est-ce désagréable ?

Que ressentez-vous ? Ressentez-vous de la confiance ?

de la sérénité ? de l’anxiété ?

Qu’est-ce que la sécurité intérieure?

Prendre le temps de répondre à ces questions est essentiel car les réponses apportées caractérisent notre sécurité intérieure, qui est la base de la confiance en soi.

Vous percevez cette sécurité ? Alors, vous vous sentez solide, vous pouvez aller de l’avant, vous pouvez vous épanouir et profiter de chaque instant.

Vous ne percevez pas cette sécurité ? Alors, Vous avez très probablement le sentiment de ne pas être solide, le doute vous assaille, vous êtes anxieux pour le futur.

D’où vient la sécurité intérieure?

La sécurité intérieure est le rôle des parents qui la transmette à leur bébé, particulièrement dépendant. Si l’enfant se sent aimé et protégé, alors il pourra développer petit à petit cette confiance en lui : les mots, les contacts physiques, la répétition des gestes tendres sur la durée vont lui permettre de renforcer sa sécurité intérieure.

Si l’enfant a manqué de ces contacts bienveillants, il pourra devenir « dépendant » des autres, être à la recherche de contact et de présence des autres, ou se divertir le plus possible pour éviter de se sentir seul (jeux, musique, télévision, etc).

Insécurité extérieure et anxiété

L’épidémie du COVID-19 est, à aujourd’hui une réalité bien inhabituelle. Elle peut nous affecter physiquement, mais également psychologiquement. En effet, le contexte engendre chez de nombreuses personnes une forte anxiété. L’anxiété est une réaction à une menace mal définie ou inconnue se manifestant quand nous croyons qu’un événement dangereux ou malheureux peut survenir et que nous l’anticipons.

Chaque personne peut vivre de l’anxiété à des degrés et intensité différents qui lui sont propres. Sa perception de l’événement aura une grande influence sur l’intensité de l’anxiété vécue.

Manifestations possibles de l’anxiété sur les plans psychologique et émotionnel

Inquiétude et insécurité liés au virus, sentiment d’être dépassé par les événements, d’être impuissant, discours intérieur anxiogène, sentiment de découragement, de tristesse, de colère, etc…

Comment restaurer la sécurité intérieure ?

Prendre conscience que c’est notre enfant intérieur qui est en carence affective ; c’est donc lui qui a besoin d’être rassuré.

Profitons de cette période de confinement pour revenir à soi. Plus d’excuse du manque de temps libre. Prendre soin de soi est bénéfique pour être plus présent aux autres.

La méditation, la pleine présence à soi, la visualisation et la respiration sont quelques unes des méthodes qui vont nous permettre de rentrer en contact avec notre enfant intérieur. Elles vont permettre une meilleure circulation de notre énergie vitale. L’écoute de soi, par le silence et l’observation de nos ressentis vont nous reconnecter à notre monde intérieur.

Notre enfant intérieur rassuré, nous retrouvons un apaisement considérable et la répétition mentale d’une phrase positive, d’un mantra renforcera cette plénitude ré-instaurée en nous.

En conclusion : prenez soin de vous

Restez attentif à vos sensations, émotions et réactions, et autorisez-vous de les exprimer à une personne de confiance ou par l’écriture, l’activité physique autour de chez vous qui vous permet d’évacuer votre stress et d’éliminer vos tensions,

Adoptez une alimentation saine et des heures de sommeil suffisantes,

Limitez les causes de stress et notamment l’information non-stop. Même s’il est important de s’informer régulièrement, limitez le temps passé à chercher des informations sur le COVID-19 et de ses conséquences. En effet, une surexposition augmente l’anxiété.

Accordez-vous de petits plaisirs (écouter de la musique, prendre un bain chaud, lire, jouer, chanter, cuisiner, prier, rire, écrire un journal intime, etc.),

Restez en contact avec les gens positifs,

Rappelez-vous les stratégies gagnantes que vous avez déjà mises en place par le passé pour traverser une période difficile,

Misez sur vos forces personnelles…

Il est tout à fait possible de restaurer notre sécurité intérieure avec une bonne motivation et une confiance en l’avenir !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s